Références et orientations - Livre 1

C.4.4.2 - Maitrise des langues (dont niveau d’anglais et de français)

L’acquisition des langues

La formation permet l’acquisition d’une large ouverture interculturelle et d’une aptitude à interagir et travailler en contexte international. 

L’anglais est considéré dans l’école comme une langue utilisée régulièrement en situation professionnelle. A ce titre, l’école doit mettre l’élève en situation d’utiliser l’anglais, les langues, au cours de son cursus de façon à développer les 4 activités de communication langagières : Compréhension de l’oral et de l’écrit ; Interaction orale et écrite ; Production orale et écrite ; Médiation.

La politique de formation en langues de l’école doit être orientée vers le développement des compétences mentionnées ci-dessus et par le choix d’une certification adaptée.

La CTI incite les écoles à rendre obligatoire l’apprentissage d’une autre langue étrangère, selon le projet pédagogique de l’école.

Tous les élèves sont accompagnés par l’école dans leurs apprentissages linguistiques et interculturels.

Niveau linguistique d’anglais et de français langue étrangère

Le niveau linguistique se fonde sur les 6 niveaux du cadre européen de référence pour les langues (CECR).

En langue anglaise, le niveau C1 est souhaitable pour tous les ingénieurs.

En anglais et en français comme langue étrangère, le niveau linguistique minimum à valider pour obtenir le titre d’ingénieur diplômé est le niveau B2 dans toutes les compétences. 

L’objectif de l’évaluation du niveau de sortie est de rendre compte des compétences linguistiques qui pourront être mises en œuvre dans la vie professionnelle. Il associe une évaluation interne par des mises en situations sur des compétences professionnelles et une évaluation externe par un test reconnu dans le milieu professionnel ou académique.

Concernant les élèves en situation de handicap, il appartient au département des langues de l’école d’examiner, dans le cadre d’un « contrat d’adaptation », quelles sont les possibilités d’évaluation du niveau en langue(s) les plus adaptées, en respectant l’esprit et les objectifs d’évaluation du référentiel. 

Cf R&O Livre 2