Eur-ace

L’évaluation et l’accréditation des formations d’ingénieurs à l’étranger sont l’une des activités de la CTI. Actuellement, la CTI est active dans plusieurs pays européens et non-européens, dont la Belgique, la Suisse, la Chine, le Maroc, le Vietnam, la Bulgarie, le Liban, la Tunisie et le Burkina Faso. Ce processus peut prendre 2 formes différentes : l’admission par l’État français ou une évaluation permettant délivrance d’un label EUR-ACE.

Ces évaluations ou accréditations doivent s’effectuer dans le cadre de la démarche qualité et d’amélioration continue de l’établissement.

De nouvelles demandes sont déposées en permanence en particulier par des institutions étrangères en lien fort avec des écoles françaises dont elles mettent en oeuvre le modèle de formation.
Ces évaluations ou accréditations sont dans la mesure du possible effectuées en lien avec les agences locales ou dans le contexte des accords de reconnaissance mutuelle ECA.
Dans le cas d’un travail commun avec l’agence locale, la CTI et cette agence peuvent être amenées à élaborer un référentiel commun pour l’évaluation de la formation.

Les écoles étrangères qui font une demande doivent adapter le dossier cadre qui leur est proposé en tenant compte des particularités du pays où se déroule la formation. A cet effet, consulter Accreditation Criteria Guidelines and Procedures 2012, ainsi qu’éventuellement les autres documents de référence de la Cti.

Procédure label EUR-ACE