Références et orientations - Livre 1

C.4.4.1 - Impact de la politique internationale de l’école sur son projet de formation

Les diplômés doivent être capables de prendre en compte l’interdépendance et la diversité des facteurs technologiques, socioéconomiques et culturels. 

Les contacts internationaux de l’école lui permettent d’être à l’écoute des besoins socioéconomiques exprimés à une échelle mondiale. Une veille est conduite afin de comparer le contenu et le positionnement de ses cursus avec celui d’institutions étrangères.

Le positionnement international de l’école garantit un apprentissage multiculturel et notamment linguistique pour assurer la mobilité internationale des élèves et des personnels. 

La dimension internationale de la formation doit permettre de fournir aux élèves ingénieurs un apprentissage multiculturel, interculturel et linguistique nécessaire dans le contexte actuel d’internationalisation des entreprises et donc du recrutement des cadres

.La dimension internationale de la formation permet l’acquisition d’une aptitude à travailler en contexte international et multiculturel favorisée par :

  • la capacité à s’exprimer en anglais, et éventuellement dans une autre langue étrangère
  • la capacité à communiquer, à faire valoir ses propres approches et à comprendre et respecter celles de ses collaborateurs, clients, partenaires  étrangers
  • la capacité à faire face à des situations nouvelles et inattendues
  • la capacité à s’intégrer dans un cadre social, légal et de travail différent
  • la capacité à travailler au sein d’une équipe multidisciplinaire et multiculturelle puis à l’animer
  • la capacité à maitriser les outils et technologies de l’information nécessaires pour communiquer à distance de manière efficace