Références et orientations - Livre 1

II.3.3 - La formation continue sous statut de stagiaire de la formation professionnelle continue (FC)

La voie de la formation continue est ouverte à des salariés ou demandeurs d’emploi ayant au moins trois ans d’expérience professionnelle, diplômés à Bac + 2, DUT ou BTS ou ayant un diplôme équivalent ou supérieur. Elle prépare à un diplôme d’ingénieur à travers une formation adaptée.

Le règlement des études de l'école doit comprendre les dispositions propres à la formation continue.

Préalablement à l'entrée en formation diplômante, il y a lieu d’évaluer et de valider les acquis des candidats pour ensuite leur dispenser une formation adaptée par rapport à ces acquis, précédée, le cas échéant, d’une « phase de mise à niveau ». L’intérêt de ce dispositif est d’élargir le public potentiel, puisque le cycle préparatoire ou même une partie du cycle ingénieur peut être suivi à distance.

Ces formations peuvent prendre la forme de :

  • Formations présentielles à plein temps
  • Formations à temps partiel entre l’école d’ingénieurs et l’entreprise
  • Formations hors temps de travail (HTT)
  • Formations en partie à temps plein et en partie à distance


Selon les cas, il peut s’agir :

  • Soit d’un cursus menant à un diplôme d’ingénieur spécifique : dans ce cas, le cursus est effectué avec un groupe d’élèves ingénieurs relevant tous de la formation continue lorsque l’étude préalable a montré l’existence d’un besoin conséquent. Ce cursus fait alors l’objet d’une accréditation spécifique.
  • Soit d’un cursus existant sous statut d’étudiant ou sous statut d’apprenti. Il fait alors l’objet d’une extension d’accréditation.

Dans le cadre de la législation actuelle, les certifications professionnelles enregistrées au RNCP se décomposent en blocs de compétences, décrivant un ensemble homogène et cohérent. Ces blocs peuvent être validés séparément.

(nota bene : ce paragraphe est susceptible d'évoluer selon la publication des décrets d'application relatifs à la Loi « Avenir professionnel » (Loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018).