Références et orientations - Livre 1

I.4 - Le profil de l’ingénieur

Pour exercer ces métiers et ces fonctions, l’ingénieur doit posséder un ensemble de savoirs et de savoir-faire techniques, économiques, sociaux, environnementaux et humains adaptés à ses missions, reposant sur un solide socle scientifique et une solide culture générale et lui permettant d’apporter une vision globale à tout projet, intégrant notamment les enjeux sociétaux liés aux développements technologiques.

Pour ce faire il doit développer et être capable d’exploiter une compréhension profonde de la société, de ses traditions et de ses institutions : connaissance des cultures et de l’international, des systèmes de pensée, des cadres sociaux, politiques, culturels et économiques de la société.

L’évolution de l’ingénierie a montré que cette transdisciplinarité est l’une des conditions primordiales de succès des sauts technologiques majeurs.

La formation de l’ingénieur doit donc être bâtie autour d’un socle scientifique multidisciplinaire, avec un fort accent sur les méthodes, les outils et l’environnement professionnel, notamment la conduite de projet, le management, l'innovation et la gestion des entreprises. Elle comporte souvent une spécialité dominante, qui peut être liée à un secteur d’activité des entreprises ou à un domaine disciplinaire. L'international et la maitrise des langues vivantes sont aussi des éléments importants de la formation.

Cette formation est poursuivie tout au long de la vie pour permettre l’adaptation permanente à l’emploi, en raison de l’évolution rapide des sciences, des techniques et des métiers et pour permettre de se réorienter et d’évoluer dans sa carrière.