Références et orientations - Livre 1

B.3 - Ancrage européen et international

La stratégie internationale de l’école vise à sa reconnaissance internationale et à la formation d’ingénieurs capables de travailler dans un contexte international.

B.3.1 - Stratégie et communication

L’école a une stratégie d’internationalisation cohérente avec sa mission, ses objectifs et ses moyens ; celle-ci est explicitée dans la note de politique d’orientation stratégique. 

B.3.2 - Organisation et internationalisation

L’école a pris en compte son orientation internationale dans son organisation.

L’école s’assure que les moyens humains et financiers qu’elle emploie sont en adéquation avec ses objectifs. Notamment, elle encourage la mobilité internationale de ses enseignants.

L’ouverture et le recrutement international conduisent l’école à mettre en place des structures d’accueil pour étudiants et enseignants chercheurs qui prennent en compte la diversité. 

B.3.3 - Partenariats et réseaux européens et internationaux

L’école est intégrée au sein de réseaux européens et internationaux d’enseignement (et le cas échéant de recherche) de niveau équivalent, dans le but d’échanger dans le domaine de la formation, de collaborer dans le domaine de la recherche, d’établir des partenariats industriels, d’être soutenue et reconnue (labellisation) ainsi que dans une perspective d’amélioration et d’enrichissement mutuel. 

Les relations scientifiques et académiques tissées à l’échelle européenne et internationale ont un impact sur la pédagogie et les programmes de formation.

L’école participe à des projets à l’étranger.

L’école mutualise certains de ses moyens pour faciliter son action internationale.

B.3.4 - Mobilité internationale des élèves

Dans une perspective d’internationalisation des cursus et dans le cadre d’accords, l’école développe des possibilités de mobilité internationale, des cursus bi-diplômants et des cursus conjoints. L’école évalue régulièrement les accords en cours.

(cf : doubles diplômes décrits dans R&O Livre 3)