Références et orientations - Livre 1

C - Formation des élèves ingénieurs

NDLR : Dans cette partie, ne sont détaillés les critères majeurs concernant la formation des élèves ingénieurs que pour les deux voies les plus courantes : la formation initiale sous statut d’étudiant (FISE) et la formation initiale sous statut d’apprenti (FISA). Les critères majeurs de la formation sont largement communs à ces deux voies. Dans le cas de différences notables, les critères concernant chacune des deux voies de formation sont décrits côte à côte.

Ces critères s’appliquent globalement aux autres voies d’accès aux titres d’ingénieur (FC, VAE) avec des différences qui sont détaillées dans le Livre 3.

La formation doit permettre d'acquérir les connaissances, les capacités et les compétences d'un ingénieur. Le processus de définition et le processus de leur évaluation constituent la « démarche compétences ».

L'élève ingénieur est placé au centre du processus de formation, dans la mesure où toute la démarche compétences est orientée vers l’acquisition de ces compétences par l’élève dans la perspective de son projet professionnel.

C.1 - Architecture générale de la formation

Afin d’atteindre les capacités et les compétences décrites dans le projet de formation, l’élève acquiert un ensemble de connaissances et de savoir-faire au cours d’un cycle d’enseignement supérieur, de dix semestres (5 années), comportant des enseignements académiques pluridisciplinaires, des formations technologiques et des périodes de formation en milieu professionnel ; la formation inclut des activités de recherche, fondamentale ou appliquée.

Les cycles de formation initiale d’ingénieur sont conçus soit en dix semestres après le baccalauréat soit en six semestres après quatre semestres d’enseignement supérieur validés. 

Après le recrutement, l’intégralité du cursus de l’élève ingénieur est sous le contrôle de l’école. La partie de la formation effectuée à l’extérieur de l’école (séjours en entreprise, échanges académiques...) doit notamment s’effectuer sous son contrôle, éventuellement partagé.

La formation conduit, en cas de succès, à la délivrance du titre d'ingénieur diplômé de l'école, titre qui lui confère le grade de master, niveau de référence à l’international et nécessaire notamment à la poursuite d’études doctorales.

Architecture générale de la formation
FISE FISA

L’élève doit effectuer au moins trois semestres dans les murs de l’école durant les six derniers semestres  de sa formation (ou durant les quatre  semestres  si le recrutement a eu lieu en septième semestre).

 


La formation s'effectue en école, complétée par des stages en entreprise.

Le stage de fin d'études, qui occupe normalement le semestre 10, est réalisé sous le contrôle effectif de l'école (éventuellement partagé avec un autre établissement).

La durée de la formation par apprentissage est de trois ans et se déploie sous la forme de l'alternance de périodes en entreprise et de périodes de formation en école sur toute la durée du cycle de formation (article L6222-7 du Code du travail). La formation est organisée et rythmée selon ses objectifs spécifiques (apprentissage).

L’apprentissage associe une formation fondée sur l’exercice en entreprise d’une ou plusieurs activités professionnelles en relation directe avec la qualification envisagée, et des enseignements académiques.

Les objectifs et méthodes spécifiques  sont complémentaires de ceux de la formation d’ingénieur sous statut d'étudiant, correspondant à des besoins particuliers des entreprises et des apprentis, selon une formation personnalisée, tout en conservant le niveau de garantie du diplôme (niveau master).

L’apprenti a un statut de salarié de l’entreprise, il est également élève de l’école.

Sur le plan administratif et réglementaire : 

- La formation est adossée à un centre de formation d’apprenti (CFA)
- Le conseil régional a clairement manifesté par un document son intention de conventionner cette formation avec le CFA ou a déjà établi la convention (en cas d’un renouvellement d’habilitation).

C.2 - Élaboration et suivi du projet de formation

Le projet de formation conduisant au diplôme d’ingénieur répond à un besoin identifié et significatif de compétences scientifiques, techniques, industrielles et organisationnelles qui émane d’un secteur professionnel et de la société. Le marché de l’emploi visé est national et international.

La formation est définie dans un projet de formation élaboré de manière participative ou coopérative.

C.3 - Cursus de formation

Le contenu de la formation (programme et pédagogie) et les processus qui y sont associés doivent garantir la réalisation des objectifs de formation. 

C.4 - Éléments de mise en œuvre des programmes

L’école a défini et validé avec ses instances délibératives un règlement des études, base des délibérations des jurys ; ce règlement des études est public et est communiqué à chaque élève à son arrivée dans l’école.

Ce règlement décrit les conditions de validation des unités d’enseignement, des semestres et du diplôme d’ingénieur. 

L’école vérifie les résultats obtenus et assure un suivi des élèves. 

Des aménagements des études et des évaluations doivent être prévus au cas par cas pour tenir compte des situations individuelles liées au handicap ou aux parcours spécifiques (sportifs, musicaux, associatifs…). 

(Voir Livre 1 Chapitres VI.1.3 et VI.1.4)

-

-