Références et orientations - Livre 1

VI.2.1 - Internationalisation

La CTI incite les écoles à veiller tout particulièrement à la qualité des établissements étrangers d’origine ou d’accueil. Pour ce faire, la CTI encourage les écoles à adopter une démarche sélective de partenariats (selon des critères définis) en renforçant leur collaboration avec des établissements choisis. L’accréditation du diplôme étranger, par une agence d’accréditation reconnue par la CTI, est un élément d’appréciation favorable.

 

S’ils concernent des partenaires de l’Espace Européen de l’enseignement supérieur, le développement de ces échanges doit s’effectuer dans le sens et le respect des exigences de cet Espace, (tels que les compétences attendues, l’organisation en semestres, l’application des crédits ECTS, le supplément au diplôme), et des règles générales édictées par la CTI. Dans tous les cas, les périodes de mobilité académique doivent faire l’objet d’un contrat (learning agreement) entre l’étudiant et les établissements d’origine et de destination, qui précise les enseignements qui seront suivis et les modalités de reconnaissance par l’établissement d’origine des résultats obtenus par l’étudiant dans l’établissement d’accueil.