Commission des Titres d'Ingénieur
Commission des Titres d’Ingénieur Accueil du site > Qui sommes-nous ? > Missions de la CTI

Missions de la CTI

Télécharger

CTI - Commission des Titres d’Ingénieur

La CTI est un organisme indépendant, chargé par la loi française depuis 1934 d’évaluer toutes les formations d’ingénieur, de développer la qualité des formations, de promouvoir le titre et le métier d’ingénieur en France et à l’étranger.

Les missions de la CTI comprennent :

- 1. l’évaluation et l’accréditation de toutes les écoles d’ingénieurs françaises qui souhaitent être habilitées à délivrer un titre d’Ingénieur diplômé. Sur avis de la CTI, l’habilitation des écoles publiques est donnée par le ou les ministres concernés. L’habilitation des écoles privées est donnée par le ou les ministres concernés sur décision de la CTI.
- 2. à leur demande, l’évaluation et l’accréditation des établissements étrangers délivrant des diplômes et titres étrangers d’ingénieur. L’avis résultant de l’accréditation peut notamment donner lieu, sur la demande des gouvernements concernés, à l’« Admission par l’État » de ces diplômes et titres. Celle-ci est formulée par le ministre chargé de l’enseignement supérieur.
- 3. la formulation d’avis sur toutes questions concernant les titres d’ingénieur diplômé. La CTI élabore en particulier les critères et procédures nécessaires à l’accomplissement de ses missions et notamment à la délivrance du titre d’ingénieur. Elle contribue à l’amélioration continue des formations d’ingénieurs et à leur intégration dans l’espace européen et international.

La CTI peut, selon la loi, mener toute investigation dans un établissement de formation d’ingénieur, conformément à la nature de ses missions.

Ainsi, de par ses missions et compte tenu de sa composition, de son expérience et de ses visites régulières dans les écoles, la CTI s’assure de la qualité des formations d’ingénieur et de leur adaptation permanente au contexte européen et international, académique et professionnel, et en apporte la garantie.

Elle n’a pas pour objet la certification individuelle que constitue l’attribution des diplômes d’ingénieur. Elle ne classe pas les écoles.
La CTI est ainsi de droit et de fait la cheville ouvrière de l’accréditation et donc de l’habilitation des formations d’ingénieurs.

Extrait de R&O 2009, approuvé en plénière les 6-7 janvier 2009

Voir en ligne : Articles du Code de l’Education concernant le titre d’ingénieur


Haut de page
Mise à jour le 22 septembre 2016  | Tout droit réservé CTI 2008 - 2016 | Espace privé | Site réalisé avec SPIP par Indétendance