Critères et procédures CTI

La Commission des titres d’ingénieur (CTI) modifie régulièrement, tous les trois ans, ses documents de références et d’orientations (R&O) afin de suivre, voire d’anticiper les évolutions de la société, les besoins du monde socio-économique et d’adapter le cadre de la formation d’ingénieur au profil de l’ingénieur du XXIe siècle que nous voulons promouvoir.

Les textes de R&O 2019 sont organisés, comme ceux de la version précédente, en quatre livres :

  • Livre 1 : les critères majeurs d’accréditation des formations d’ingénieur
  • Livre 2 : le guide d’autoévaluation des écoles en vue de l’accréditation
  • Livre 3 : le processus général d’accréditation et les processus particuliers
  • Livre 4 : des notes d’approfondissement thématique

Les évolutions résultent principalement :

Des modifications du contexte réglementaire et de changements concernant quelques critères majeurs (Livre1) ;

Du souhait de faciliter et de renforcer le travail d’autoévaluation des écoles notamment en proposant une approche portfolio ou d’auditabilité permanente qui serait mise en place par l’école au fur et à mesure et non spécifiquement dans la perspective de l’audit CTI (Livre2) ;

De la nécessité de clarifier les catégories de demandes d’accréditation des écoles et les modalités d’audit associées (Livre 3).


Évolution des pratiques de la CTI

Comme c’est le cas pour les procédures de la CTI, les évaluations externes par ENQA et par EQAR citées dans cet article se concluent par des recommandations par rapport à la conformité des pratiques de la CTI aux ESG. 

Plus d’informations sur l’évolution des pratiques suite à ces recommandations