Références et orientations - Livre 1

C.2 - Élaboration et suivi du projet de formation

Le projet de formation conduisant au diplôme d’ingénieur répond à un besoin identifié et significatif de compétences scientifiques, techniques, industrielles et organisationnelles qui émane d’un secteur professionnel et de la société. Le marché de l’emploi visé est national et international.

La formation est définie dans un projet de formation élaboré de manière participative ou coopérative.

C.2.1 - Structures de dialogue avec le milieu économique

Pour l’élaboration du projet de formation et son suivi, l’école a des relations effectives avec son environnement international, national, régional et local.

Au sein de l’école, est organisée une structure de dialogue (ex : conseil de perfectionnement) associant l’environnement professionnel représentatif des métiers visés par la formation. Des élèves et des diplômés y participent.

Elle a en charge de caractériser et d’actualiser les profils des ingénieurs à former en fonction des besoins. Elle propose des objectifs de formation et s’assure des résultats. 

Le dialogue peut s’instituer avec des structures de partenariat (représentant les organisations professionnelles).

Lorsque la structure de partenariat existe, elle peut apparaitre dans l’intitulé du diplôme.

Pour les formations par apprentissage, la structure de partenariat est souhaitable.

C.2.2 - Étude des besoins et opportunité du projet

L’évaluation des besoins à venir des secteurs et/ou des métiers envisagés, est effectuée régulièrement au niveau global (et pas seulement local).

Ces besoins sont exprimés en termes de référentiels métiers (analyse fine des activités devant être menées par les ingénieurs) et en termes de potentiels d'embauches. Les viviers de recrutement d’élèves doivent également être identifiés.

Ces données sont mises en perspective dans le cadre régional, national et international et permettent d’évaluer l’opportunité du projet en termes de débouchés et de recrutement d’élèves.

C.2.3 - Formalisation du projet de formation

Les objectifs de formation en termes d'acquis d'apprentissage (learning outcomes) sont déclinés en connaissances, capacités, compétences générales et spécifiques au regard des référentiels métiers.

Ce projet de formation est approuvé par les instances de l'école et régulièrement actualisé. 

Une évaluation systématique de la pertinence de la formation est mise en place et débouche sur des actions régulières d’amélioration. 

Les acquis d’apprentissage dépassent les compétences professionnelles spécialisées ; ils permettent de répondre aux évolutions de carrière, aux besoins de la société et contribuent à l’équilibre de l’élève et au développement de ses qualités personnelles. 

Les compétences attendues à l’issue de la formation sont cohérentes avec les compétences de base de l’ingénieur telles que définies par la CTI, et les complètent par des éléments spécifiques à la formation. Ces acquis d’apprentissage sont repris, développés et complétés dans le supplément au diplôme d’ingénieur propre à chaque diplômé.

L’apprenant est au cœur de la démarche d’acquis d’apprentissage et son évaluation se fait sur la base des compétences attendues.

Un projet de fiche RNCP est établi détaillant principalement les activités visées, les compétences professionnelles nécessaires à l’exercice de ces métiers et les conditions d’accès au diplôme ; elle est cohérente avec le projet détaillé de formation.

C.2.4 - Cohérence de la formation au regard des missions de l’école, de son environnement et de ses moyens

Les objectifs de formation sont cohérents au regard de la mission de l’école. Son environnement et ses moyens humains et matériels en assurent la faisabilité. 

L’école met en œuvre son programme de formation conformément aux orientations européennes.

Elle développe une pédagogie adaptée aux objectifs.