Évaluation et certification des compétences en langue étrangère pour les élèves en situation de handicap


logos handicap
La CTI définit dans les critères majeurs les exigences sur le niveau d’anglais et de français des élèves ingénieurs :
« Concernant le niveau d’anglais, le niveau C1 du cadre européen de référence pour les langues (CECRL) est souhaitable pour tous les ingénieurs. En aucun cas, le diplôme n’est attribué à un étudiant ou à un apprenti n’atteignant pas le niveau B2, certifié par un organisme reconnu et extérieur à l’école (Le niveau minimum d’anglais exigé à l’issue de la formation en formation continue est le niveau B1.)
Pour obtenir le diplôme, les élèves étrangers non francophones doivent atteindre un niveau B2 en français, validé par une certification externe. »
Ref : R&O Livre 1 Chap C.4.4.2 et R&0 Livre 3 Chap VI
Pour la certification du niveau de langue, les aménagements ou les modalités de compensation nécessaires au suivi des études doivent tenir compte des conséquences des troubles d’un élève en situation de handicap. Une note de la Commission précise les aménagements que l’école peut mettre en place. L’objectif visé, par rapport à la détermination du niveau de sortie, en langues, est de rendre compte des compétences linguistiques, relevant du niveau B2 du CECRL, qui pourront être mises en œuvre dans la vie professionnelle.